Messages - chevkraken

Pages: [1] 2 3 ... 14
1
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 3 Juillet 2018 à 17h32 »
niveau 3D, le second film Precure de l'année sera cette fois çi en Full 3D(les passages utilisant la technique à la Paperman seront minoritaire)
Film qui sera d'ailleurs un simili Allstar mais avec un focus particulier sur l'équipe d'origine, la franchise fetant ses 15 ans cette année
D'ailleurs la Toei a conçu un spot TV très touchant où ont voit différentes jeune femmes entre 20 et 25 ans (la génération qui a grandi avec Precure donc) débutant difficilement leur vie active retrouver un esprit positif pour affronter leur vie d'adulte en repensant au paroles du générique d'origine (spot qui d'ailleurs represente à mes yeux une vrai compréhension du genre magical girl, c'est but d'un magical girl c'est d'aider son public a trouver sa voie dans le vie pour le faire grandir, le tout au travers d'analogie avec la vrai vie, donc un magical girl pour adulte devrait justement parler de difficulté a s'intégrer dans le monde du travail, du fait d'être parents, de chercher un logement, de la vie de couple...)
Normal | Large



A noter qu'en occident, la licence Precure a changé de main et j'ai bien plus confiance dans le nouveau distributeur de la licence. On passe de la Saban(qui a fait failliite suite aux couts du film Power Ranger et avaient massacré d'adaptation) à Hasbro(qui avec My little Pony et Traansformer Prime ont prouvé que des bonnes série jeunesses, ils savaient en faire)
On pourrait même esperer un cross over Precure/My little Pony (bon c'est déjà à moitié le cas vu que le perso Princess Twilight dans Go Princess Precure a la voix jap de Twilight Sparkle)

Sinon, en news Toei, ça pue un peu pour les film Sailormoon Crystal qui serviront de saison 4, annoncé il y a plus de 6 mois, nous apprenons que la prod a a peine avancé et que le staff change encore une fois de chara designer en reprenant cette fois la chara designer de la série de 90, surement, un geste desespéré pour enfin réussir à vendre sailormoon Crystal qui a bien du mal à s'imposer (tout les benefices fait depuis le début de sailormoon Crystal sont dû à la vente de la série à l'étranger et aux produits derivés de la basé sur la série des années 90 qu'ils refourguent en même temps)

et tant que j'y suis, je tiens à montrer le trailer de la série qui a surpassé Kitaro dans mon coeur cette saison

Normal | Large

To be heroine est une série chinoise né du studio Haoliner(un studio créé en chine par le créateur de Gonzo animation et des fans Chinois d'animation jap et qui depuis sa création ne cesse de se surpasser pour imposer progressivement la chine comme un acteur de la scene animation) et du studio LAN(des putain de génie de l'animation)
C'est un spin off du très surprenant To be Hero
une série commencant comme une série comique et barré à l'humour gras franchissant le 4ème mur pour évoluer vers un titre des plus touchant, le tout avec des enormes fulgurance d'animation digne dans un style très Gainax/Trigger(du Imaishi) et une mise en scène barré et une ambiance rapellant le Penguidrum d'Ikuhara.

Bref, ces 2 série sont des série que l'on commence pour se marrer grassement et profiter de passage super bien animé et on les termine la larme à l'oeil happé par les personnages et leur histoire

2
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 11 Juin 2018 à 17h17 »
Citer
Kado reste parmi ce que les japonais ont fait de mieux en 3D sur une série TV
Même si ce n'est pas du Ken/Berserk, ce n'est toujours pas un KAd...euh...cadeau!
Je regardais encore la série télé Dreamworks Baby Boss avec les kids... C'est un tout autre level tout de même.
Surtout dans un contexte de "ce qu'un pays a de mieux à proposer pour une série télé"
(Sinon côté japonais, il y a le dernier Batman en date qui visuellement est très beau, mais ils devraient se calmer sur les mouvements de caméra's frénétiques. Mais là on parle d'un film)

J'ai regardé le trailer de ce film 2d/3d Precure  (pas full 3d étant donné que la technique de Paperman est justement basée sur un mélange de 2d et 3d). Ils ont le soft mais pas encore le know-how, hein. :p
attention, les trailer mélange des partie à la paperman et des partie en 3D cellshadé au rendu 3D bien plus marqué et assumé (le titre brise la loi du 4ème mur avec les perso se rendant compte que leur apparence a changé quand ils change de dimension et passant carrement en full 3D non Cell shadé quand elles s'adressent au public), reste que la majorité des gens s'est laissé avoir vu que quasi toute les personne ayant fait la critique du titre croient que les passage imitant la 2D sont de la full 2D alors que c'est majoritairement de la 3D retouchée(cheveux et visage animé à la main)

3
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 30 Mai 2018 à 20h11 »
Fait longtemps que j'ai encore posté sur ce topic.
Un rapide tour de piste:

Mazinger Z Infinity:
Par contre, les chorés de combats et le travail graphique sur les méchants (aussi bien les robots que l'armée du docteur Hell avec Ashura & Broken) sont au top.

Hormis Gundam Thunderbolt, je n'ai jamais vu de 3d en fight mode plus impressionante que sur ce film.
La Toei a un putain de département animation 3D (clairement le 3ème meilleur du japon après Square enix et le studio de Sega qui a fait le film Harlock)

Kado reste parmi ce que les japonais ont fait de mieux en 3D sur une série TV(faut comprendre qu'une série anime jap a un budget 3 à 5 fois moins gros qu'une série anime US), et quelques uns des derniers films Precure sont même assez revolutionnaire, le film Dream Stars est en full 3D(en dehors des transfo reprises des séries)et non seulement la 3D est de qualité, mais en plus pour tout les passages ne se passant pas dans le monde fantasmagorique de l'heroine du film, le staff a utiliser la même technique que le cort metrage de disney Paperman qui consiste a corriger la 3D avec de l'animation 2D par dessus pour la rendre plus naturelle, c'est bluffant. En dehors de 2,3 plan, on croit avoir affaire à de la 2D et ça permet d'avoir plus d'effet et une qualité graphique plus stable.
En fait, dans certain ciné jap, pour certain passages, le film utilisait même la technique d'hologramme des concerts hatsune miku(des studio d'animation 3D de Sega) pour faire venir les Precure dans la salle demander de l'aide au public.

Je le recommande régulièrement pour montrer le niveau de 3D de la Toei(nottament pour rassurer ceux qui ont peur pour la série netflix Saint seiya), surtout que c'est aussi un très bon film Precure(le 9ème meilleur)

Au passage tant qu'on parle de Precure, la dernière saison est entre les mains d'un veteran et maitre du genre magical girl. Junichi Sato est revenu à la Toei specialement pour réaliser la dernière saison de Precre et ça se sent, on a enfin une excellente saison de Precure (même si les fight restent un peu en retrait) après 2 ans de vache maigre.
Le tout accompagné par plein de bon animateurs.

Car la fin de Dragonball Super a vraiment libéré plein de staff, gégégé no Kitaro dont tu viens de parler ne se contente pas juste d'être une bonne série c'est peut être la meilleure série de l'année pour l'instant. une série pour enfant mature flirtant avec le folklore et l'horreur (l'episode 6 a dû traumatiser des gosse), le tout en offrant une critique sociable acerbe du japon.

4
シナラムから日本へ / Re: Topic unique Saint Seiya
« le: 5 Décembre 2016 à 20h52 »
perso, j'y avais pensé depuis longtemps pour tout l'aspect sentai (pas que c'était précurseur mais que c'était clairement reflechi pour leur donner une identité comme les differente couleur d'armures)

5
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 30 Novembre 2016 à 20h44 »
Pour ma part j'ai décroché de Flip flapers avec le 5, Tiger mask W j'en suis encore au 4.

Il n'y a que Sound Euphonium saison 2, Nanbaka et RWBY saison 4 que je suis regulièrement

6
bah, c'est des idoles, elles profitent d'un joli minois et d'une bonne campagne marketing, on leur demande juste de pas faire trop de fausse fausse notes quand elles chantent, pas d'avoir une belle voix voir même avoir de la voix.

 

7
je pense qu'il y a une sacré différence entre voix parlé et chanté.

en chant, sa voix donne l'impression d'entendre une mamie ou un générique de magical girl du début des années 80. et sur le générique de crystal, ça fait d'autant plus un choc que l'interprete d'origine du générique a une voix de petite fille.

En fait, sur crystal, sa voix chanté se rapproche beaucoup de celle de Mami Koyama quand elle chantait le générique de Minky momo (Gigi).
Après dans tout les cas, ça reste moins pire que la version des Momoiro clover Z qui elles ne savent juste pas chanter.

8
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 27 Octobre 2016 à 18h40 »
non, Naoki Miyahara. en directeur de l'animation, son épisode le plus fameux, c'est le tout dernier de DBGT et en animateur clé, c'est les scène ci dessus.

Pour Flip flappers, malheuresement, j'ai envie de dire que la série n'a que son animation, sa mise en scène et son design pour elle.

la narration est aux fraises à trop se focaliser sur les aventures des persos et pas assez sur le setting, on ressent zero empathie pour les persos (Papika est enervante, Cocona chiante et balancer au bout de 3 minutes d'apparition du perso que la meilleure amie de Cocona est méchante fait qu'on a juste envie de la considérer comme une salope vu que l'anime a très mal construit le perso)

Et le fanservice m'a clairement dérangée dans l'épisode 3, on nous vend la série comme une série de reve et d'emerveillement dans les 2 premiers ep mais avec une loli perverses à poil et des transfo en mode nude et des gros plan sur les fesses des heroines, ça trahi une série pour otaku.
Surtout avec des reférences à Ken, MadMax et Drunken master.

Et des référence claire à Precure (avec les heroines étant des Pure plutôt que des Cure et reprenant leur poses de Black et White) passent très mal avec du fan service(Precure est tout de même une série qui interdit tout fanservice echii dans la licence au point d'interdir les épisodes piscine, imposer des tenues avec shorti et mettre un tshirt ou une jupette aux heroines dans les épisodes plages). Ca donne vraiment un aspect beauf à la série.

J'ai personnellement décroché à cause de cet épisode qui m'a revelé a quel point la série est superficielle

9
 tiens, j'avais oublié de répondre à ça
Perso, pour moi, c'est l'épisode 25 ou 26 de Creamy ("Adieu pouvoirs magiques"), 20 minutes de bonheur total, le moment qui m'a fait tomber amoureux de Creamy (ah, mon premier amour... J'étais jeune, et j'avais jamais vu l'affreuse VO... Je reste très amoureux de la voix de Régine Teyssot.)
Il a aussi fait d'autres très bons épisodes, comme celui où Yû veut apprendre à danser -- il y a une scène trop belle où elle danse en tant que Creamy, je pense que sa femme (Masako Gotô) a dû faire spécifiquement l'animation de cette scène, elle a dû se régaler. Ou encore l'épisode avec le pianiste... Et l'épisode 50, "Pouvoirs envolés", avec cette longue scène où Creamy reste au centre de la pièce et la caméra tourne autour d'elle pendant de longues secondes pour laisser parler les personnages... C'est le genre de passage qui vous fait dire, "merde, une série TV japonaise à petit budget de 1983, et ils font tout ce qu'ils veulent dessus !"
En dehors de Yu (normal, c'est pas une pro qui la double en VO, mais l'dole dont le studio faisait la promo), je prefère de loin la VO sur creamy, surement car je n'ai pas découvert la série en VF.

L'épisode qui m'a le plus marqué c'est celui où Creamy tourne un film en camera caché
Citer
Je n'ai jamais regardé Lala, ça vaut le coup..? J'en doute un peu...
ca depend de tes attentes, Fancy lala c'est un peu le magical girl Pierrot arrivant à maturité. La série parait cibler autant les adultes que les enfants. voir davantage les adultes (ce qui explique son bide, c'est clairement une série pour nostalgique ayant vieilli)
On est clairement bien plus dans une ambiance similaire à l'OAV long Goodbye, plus mature, plus centré sur les relation entre les persos et la carrière et les reves de l'heroine au detriment de la naiveté et des amourettes.
Le design est autrement plus adulte, la mise en scène n'a aucune raté (l'animation non plus vu qu'en plus, la série est co produite par kyoto animation et a vu les début des réalisateurs du studio)
Fancy lala est un peu à Creamy ce que ces clip sont aux 3 autre magical girl du studio

Normal | Large


Normal | Large


http://www.oasidelleanime.com/...sandy/chapter/chapter_true.wmv

tiens, d'ailleurs si vous voulez voir Yu adulte, le staff de Fancy Lala avait fait un clip pour les DVD de creamy modernisant un peu le design et à la fin on voit Yu adulte. Perso je trouve le clip de Creamy raté comparé à ceux des 3 autres séries(celui de Yumi en plus nous montre un aperçu d'une suite qui fut envisagé mais annulé suite au déclin du magical girl classique puis à la mort de la doubleuse de l'heroine)

Normal | Large
Citer
Je ne m'en souviens plus très bien... La fin est chouette, mais à part ça..? (?) Je trouvais que la fin de la série TV était mieux...
ben, la série se concluait juste par une classique perte de pouvoir sans vraiment nous dire ce que Yu avait retiré de son experience en Creamy, la série oubliait aussi tout les personnages secondaires.
Pour un fan de magical girl ou d'anime d'idole, la fin de la série, ben elle est juste pas finie(d'ailleurs, le générique de fin de la série incluant des image de la première OAV, Pierrot savait que c'était une fin temporaire)
L'OAV a pour elle que non seulement elle offre un develloppement des personnage secondaire non entravé par des gags (todoroki en depression à cause de ses sentiments, Shingo et Megumi dont les sentiments sont abordés et façon serieuse)
Et surtout l'avenir de Yu se dessine, ce n'est pas Creamy l'heroine de l'OAV, c'est Yu, c'est les débuts de future la carrière de Yu que l'on voit.
Hors le principal interet et but d'un magical girl est de nous montrer l'evolution du personnage principal vers son avenir, les magical girls sont des quêtes initiatiques.
hors avec son final, la série faisait juste une sorte de fin "c'est la fin d'une aventure d'un an qui a juste permis à Yu de conquérir Toshio"
La série manquait le plus important, Yu surpassant Creamy, montrant qu'elle n'avait plus besoin d'elle et en plus ne limitant pas ses actions a la motivation de conquérir Toshio.

10
シナラムから日本へ / Re: Dessins animés du moment
« le: 25 Octobre 2016 à 20h26 »
bah, série nocturne, ça joue, il n'y a pas de secret.

Et dit toi qu'on est parti pour un bout de temps, la série est prévue pour 39 épisodes, c'est avec Ushio et Tora la série d'animation pour adulte la plus longue depuis des années (avant c'était FMA brotherhood).

Sinon, l'animation sur cet épisode était de kodai watanabe, un petit jeune élève de yuki Hayashi, la numero 2 du studio. Kodai watanabe est un habitué des production de Rie Matsumoto (il a bossé sur tout ses épisodes dans Omega, sur Kyosogiga, le combat de Yuna vs Spear dans le 3 était de lui, et même Blood blockade battlefront en utilisant un pseudonyme)
Il a débuté dans la team Toriko et en 2015, il était dans le lead de la team de Go princess Precure.

D'ailleurs l'épisode était aussi d'une petite jeune du studio la réalisatrice Haruka Kamitani qui est l'élève de Rie Matsumoto  et qui avait débuté sur Kyosogiga avant de briller sur Go Princess Precure.

Cette série et Princess Precure sont faite en grande partie par les jeunes espoirs du studio

A noter aussi que la séquence en crayonné de l'ed est d'Umakoshi!!

Sinon, comme la saison 3 de sailormoon crystal, la série a pour elle de très bons planning, elle a été annoncé en Mars.

Faut savoir que les problèmes des série toei ces dernières années viennent aussi de pb de planning. Si One Piece a des problèmes de planning à cause de sa durée (chose assez logique vu depuis le temps que la série dure), on avait jamais vu des problème pareil sur des série de 50 ep comme Omega saison 2 ou pire sur des série comme Sailor moon crystal saison 1 ou Soul of Gold.

depuis 2012, la Toei a enchainé plusieurs evenement innatendues et deconvenues qui ont boulversé leurs plannings.

La première fut le départ d'une de leur principale réalisatrice, Rie Matsumoto après Kyosogiga. Ce genre de chose bousille toujours les projets.

La seconde fut Omega Saison 2, comme sur tout les séries de la Toei avec Umakoshi à l'animation, la série a terminé dans le rouge niveau planning, Umakoshi bossant toujours jusqu'à la dernière minute pour donner le max. Hors Bandai qui n'avait pas rentabilisé son investissement avec la saison 1 a imposé la saison 2 alors que non seulement le staff de la saison 1 était a fond pour terminer la saison 1, mais en plus avait prit des engagement ailleurs.
De plus, la saison 2, lancé à l'arrache fut rushée et confié à une équipe réduite pour pas trop gener les autres projets.

Parallèlement à ça, il y a eu le problème Ladybug. La Toei se préparait à animer la série Miraculous Ladybug et le départ de Rie Matsumoto (qui avait réalisé le PV 2D) devait donc laisser une équipe de libre pour se mettre au travail dès que Thomas Astruc donnait le feu vert des investisseur FR. Pour des raisons pratiques et Marketing, au final la 2D fut annulée mi-2014, mais il est clair qu'entre 2012 et 2014, ça a dû perturber les planning de devoir être près libérer une équipe pour un gros projet avec l'occident.

La 4ème raison fut Sailor moon Crystal qui a été au coeur de vives discussions et oppositions. A la base, la Toei voulait une suite/reboot pour le nouveau public à la manière d'Omega, et eventuellement pour prendre la suite de Precure qui commensait à décliner mais Naoko Takeuchi y était opposée, les discussions ont durée longtemps au point que la série a été retardé (et retardé encore plus à cause d'Omega saison 2 arrivant comme un cheveux sur la soupe).
L'échec d'Omega a achevé de peser dans la balance et donner raison à Takeuchi et la série a été lancé totalement à l'arrache pour pas la retarder davantage sans que la Toei y croit du tout sur un super sans budget à cause du manque de pub et donc de sponsors.
D'après des temoignage d'animateurs, la série a eu parmi les pires planning jamais eu par le studio. et pourtant grande suprise, ça a été un énorme succès.

Et la 5ème raison fut le revival Dragonball. Si Battle of God était prévu de long termes, Fuutatsu no F ne l'était pas et a été commandé par la Shuesha a a donc été lancé à l'arrache en piquant du staff à d'autres projets (à un moment où le studio avait déjà les problèmes cités ci dessus) et pire encore Dragonball Super a été commandé par la Shueisha 4 mois seulement avant le début de la série en devant commencer pour la fin de Kai.

bref, 2013 à 2015 ont été des années de Galère pour le studio.

Autant dire que Dragonball Super a été la goutte d'eau qui a fait deborder le vase, la Toei a été forcé de freiner et d'effectuer un virage à 180 degré pour renverser la vapeur.
La première chose a été jouer la sécurité.
-Exit les projet originaux, tentative de rajeunir une licence et nouvelles licences et bonjour l'exploitation de séries du passé.
-Après, on diminue le nombre de production simultannés en favorisant des série courtes
-troisièmement on arrete les truc moyennement rentable (arret des allstar pour Precure, pas de nouveau projet Saint seiya qui boostent à peine la licence)
-et dernièrement on prévoit les série longtemps à l'avance.

Tiger Mask W a été annoncé en Mars et il y avait déjà des séquences d'animation de l'épisode 2 de pretes à l'époque, la série a donc eu une periode de prépro très longue.

Sailor moon Crystal saison 3 ça a été pareil, d'après certains animateurs, l'épisode 6 était en train d'être finalisé en Janvier 2016, soit 3 mois avant le début de la série et 4 mois avant sa diffusion

Pour Digimon Tri c'est pareil, mais un peu different. Le format film n'est là que pour laisser de meilleur planning aux équipes. Il est clair que le budget des film n'est pas plus gros que celui d'une série TV, mais le staff a entre 5 et 6 mois pour faire un film de la longueur de 4 à 5 épisodes. resultat, on a une série de 26 épisodes qui au lieu d'être produite entre 10 et 18 mois selon les planning habituels d'une série est produite en 2 ans et demi et 3 ans. Ce qui lui permet une excellente stabilité technique.

Bon, le revers de la médaille c'est que la Toei néglige l'animation jeunesse alors que c'est leur letmotiv et le seul studio a être à fond dessus (même si Super a eu un max de renfort avec plein de staff pour essayer de reduire les pb de planning) en ne produisant en 2016 que 3 licences pour la jeunesse (contre 5 ou 6 les années précédentes) et en mettant quasi à l'abandon tout les projet d'auteurs supposé être là pour faire plaisirs aux réalisateurs (Mononoke, Trapeze, Kyosigiga, Nijo Iro Hotaru) qui ont quasi disparu.

En fait, le seul projet original pour les animateur des studio est surement le film Pop in Q (qui pour l'occas est le film des 60 ans du studio), un film qui s'annonce comme un ovni qui ne ressemble pas du tout à un anime Toei

C'est une sorte de mélange entre un anime moe/tranche de vie de kyotoanimation, un love live ou un idol master, un magical girl et un anime  où des ado se retrouve téléporté dans un monde merveilleux pour le sauver (avec un design du monde merveilleux rappellant un mélange entre Digimon et le Strange dawn de Junichi Sato)

Le tout réalisé par un animateur vétéran de DBZ qui avait personnellement animé ça

Normal | Large


et ça

Normal | Large


2 séquences qui lui ont valu d'être superviseur de l'animation sur DBGT, le film anniversaire Dragonball de Yamauchi et sur la saison 1 de Digimon et le premier film.

Depuis, il avait disparu car sur Digimon, il a découvert l'animation 3D et était depuis 15 ans à la tête de la section animation 3D de la Toei (que ce soit les horreurs du début avec les enfilage d'armure d'Hades sanctuary à Precure où il est l'instigateur de ed 3D dansé).

Avec Pop in Q, il signe son premier travail de réalisateur sur un projet 2D
Normal | Large


Après, ses nombreuses années sur les ed de Precure ont laissé des traces et on va avoir de la danse en 3D dans le film
Normal | Large

 

11
la 3ème version est pour moi la pire, c'est les Momoiro clover Z (op de la saison 1) qui l'ont chanté.(par contre c'est la version favorite de la majorité, la plupart des gens ont detesté la V1 du générique)

Là c'était Mitsuko Horie, oui, la Mitsuko Horie qui a doublé Hilda (et sailor Galaxia dans la série d'origine) et chanté la chanson Lullaby dans l'épisode 30 de saint seiya. Sa voix a prit cher en 30 ans.

12
d'après les premier retours, la saison 3 des cité d'ors serait bien mieux que la 2. Un peu plus mature que celle ci (la saison 2 devait surement avoir un ton léger pour attirer le jeune public et vu qu'il est hypé maintenant et qu'en plus 3 ans ont passé, ils peuvent faire un truc plus mature), mieux rythmé, utilisant mieux ses persos et ayant plus de musiques dans l'esprit de la série originale

13
j'étais en train de faire une petite analyse des messages cachés des vieux magical girl et en y repensant Creamy Mami est un titre qui denonce totalement ce qu'il est.

Tout au long de la série, la petite Yuu est manipulé par l'extra terrestre Pino Pino qui a besoin de l'energie positive qu'elle provoque chez les humain en chantant pour permettre a Feather Star de fonctionner. Pour ça, il lui ment, l'a piégé pour obtenir ses pouvoirs (un cadeau, mon oeil) et va même jusqu'a effacer la mémoire de Toshio pour le rendre ses pouvoir contre son gré quand elle les perd.
Pino Pino est vraiment un proto kyubey et on peut facilement voir dans la série une critique de l'aspect marketing des magical girl qui prend en otage le naif public enfant avec tout les message l'encourageant a acheter les produit dérivé de la série (Creamy et Minky Momo ont été les 2 première série où cet aspect a été si prononcé avec les mascottes devenant obligatoire, davantage mise en avant et les item magic concu pour vendre des jouet)

Et c'est pareil, la série ne montre vraiment pas le metier d'idole sous un beau jour, on se tape tout les  aspect critiqués du métier, tout y passe:
-Les fans excessif à la limite du harcèlement
-les rivalités entre idole
-le fait que dès qu'elle fait plus vendre, une idole est totalement abandonné
-les paparazzi ne laissant aucune vie privée aux idoles
-l'échec scolaire et l'épuisement dû au fait que pour une adolescente c'est juste un rythme de folie.
-la tentation de faire des photo sexy(un grande quantité d'idole au japon finissant par faire des photo sexy voir du porno, le plus important c'est d'être sur le fil du rasoir)
-le fait que Mami n'a pas réellement le droit à une vie, elle doit correspondre à l'image que ses fan ont d'elle.

D'ailleurs Yuu deteste d'ailleurs être une idole une grande partie de la série vu que non seulement ça lui pourri la vie(elle l'est devenu suite à un quiproquo dont elle a pas su se depetrer et non par envie) mais tant que Creamy Mami sera là, Toshio n'aura jamais d'oeil que pour elle (Yuu est donc sa propre rivale)

Le fait que la série dresse un portrait si sombre du métier d'idole est assez ironique vu que lors de la prod de la série, un des but de celle ci était de faire de la doubleuse de Yuu qui était une inconnue une idole (avec de nombreux clip et concert et la série devant servir de promo à sa carrière), est ce que le staff n'aurait pas appréciè de voir la prod un peu trop méler le marketing à la création de la série?

14
Oui, j'ai tellement vu de ces machins (pour le travail, hein, pour le travail !), ça fait plaisir quand il y en a qui sont un peu plus chiadés que la moyenne... Les ballons de foot sur la poitrine, ça va bien deux minutes...
Il y a toujours eu des titres de qualité dans les OAV hentai.
Dans les années 80:
les avant tout cream lemon par exemple sont vraiment des indispensable même si le hentai c'est pas forcement notre truc (après tout Project A-ko devait être un épisode de Cream Lemon). Bon après Cream Lemon c'est des OAV plus erotique que Hentai et qui ont vu commencer pas mal de grand (le style varie beaucoup d'un épisode à l'autre mais la qualité est une constante
C'est vraiment une bonne série d'OAV.
Dans les années 80, je retiens aussi Legend of Lyon flare, Dream hunter Rem et Mahou no Rouge Lipstick (bon par contre, les années 80 sont vraiment dans la lolita même les lycéennes ont quasiment pas de seins et les persos donnent tous l'impression de sortir soit de Emi magique, soit de Dirty Pair, soit de Maison Ikkoku soit de Orange Road)
Dans les années 90(ou la mode c'était l'horreur et l'heroic fantasy):
je retiens
la bluegirl
twins angel
Word Worth
les Dragon Pink
Inma youjo
les Shin Angel
les dyokusei
fencer of Minerva
et les années 2000:
je suis pas fan du style, mais Bible black reste une reférence
perso, pour moi, les bon truc, je dirait plutôt:
-pour le fun,Yarima Queen et Viper GTS(Masami Obari sur Viper GTS)
-Kite et Mezzo Forte parce que c'est juste excellent
-Pour verser une petite larme, One true stories et Suika, wet summers days
-Pour le chara design, Moonlight Lady(chara designer qui fera Fate 2006 et le film UBW de 2010)
-parce que Tony Taka, Genmukan (réalisé par un veteran du studio Pierrot qui avait fait l'OAV cross over des magical girl avec des tentacules venues de l'espace et qui a fait en hentai, Rance et Imma youjo dans les années 90) et Sora no Iro, Mizu no Iro(parce que Kazuya Kuroda à l'animation et au design, secondé par le chara designer de Fate 2006)
-Front Innocence juste pour Satoshi Urashihara
-quelques petit truc comme Jibril ou Immoral sister

Les années 2010 par contre... les studio font soit des seins enormes, soit de la loli vraiment loli soit du super hardcore et généralement il manque la maitrise et talent qu'on arrivait encore a voir jusqu'à la première moitié 2000 (on sent qu'avec la généralisation des anime TV nocturne, les OAV hentai c'est uniquement les truc les plus faché ou extreme maintenant)
Citer
Dis, c'est moi ou... Crystal c'est devenu vachement plus beau que dans les premiers épisodes ?!
Parce que j'ai toujours été plus amateur du style de Kazuko Tadano que de celui de Naoko Takeuchi, personnellement... Et là, on dirait vraiment du Tadano, surtout à la fin.
Saison 3, saison 3, ils ont aussi changé de chara designer pour prendre un chara designer de la team Precure qui a mélangé le style de Takeuchi avec celui de l'anime des année 90 et a modernisé le tout à la sauce Precure.

Akira Takahashi, le chara designer était le chara designer de la licence au style le plus détaillé et girly, il était vraiment adapté pour le style sailor moon surtout que fin 2015, il a chara designé un OAV qui donnait juste l'impression de sortir tout droit du milieu des années 90.
Normal | Large

Et si n'est pas un grand animateur( ses saisons de Precure n'ont pas ou peu de Sakuga et il ne fait quasiment jamais d'animation clé) en temps que directeur de l'animation il arrive a maintenir un niveau très stable, surtout qu'il est pas du genre a ne pas beaucoup bosser.
Sur la saison 1 d'Omega, il a été le directeur de l'animation le plus actif avec 11 épisode a son actif(il a aussi fait l'op du jeu PSP). Ses épisodes étaient reputé pour leur stabilité graphique à defaut d'avoir une putain d'animation

Sur le 8 et le 12 pourtant, je trouve que c'est flagrant que c'est du Yamauchi, j'ai aussi envie de dire qu'on voit aussi sa patte sur le 9 et le 13 qu'il a supervisé sans réaliser(surtout le 9).
Citer
J'avais beaucoup aimé le film 13 d'ailleurs... L'un des 2-3 films de DBZ hors Yamauchi que j'apprécie le plus (avec le tout premier, et un autre, je sais plus lequel, celui avec C18... Bon, c'est surtout parce qu'il y a C18... Virtual Triangle, je crois ??)
Avec C18 c'est soit le téléfilm(et non le film) "l'histoire de Trunks", soit Bio Broly(qui est aussi supervisé par Yamauchi)


15
Citer
Pardon..? Il y a eu 4 séries live (une en plusieurs parties au Japon, une en Corée du Sud qui est regardable et que ma copine a matée, une en Chine qui est un peu plus cheap, et une en Inde que je n'ai pas vue), et rien aux USA à ma connaissance..
une Web serie USA qui est arreté en milieu de saison 1 à cause d'acteur s'étant ligué pour piquer plus de fric au studio
Citer
tout comme Araki a été influencé par Sugino
A noter qu'Umakoshi a dit que si Araki est une de ses plus grosse influence(il a voulu se lancer dans l'animation après avoir vu le film d'Abel), sa plus grosse influence dans son style d'animation est Sugino(perso, j'ai l'impression qu'Umakoshi est Araki dans le style de dessin et Sugino dans la façon d'animer)
Citer
Il a quand même participé à un truc que j'ai vu, "Mechiku", c'était sympa en plus. Pas prétentieux, pas de gros nichons, bref c'était assez sobre et graphiquement assez joli (surtout pour l'époque).
j'en ai vu plusieurs autres, et généralement c'était de bonnes OAV hentai, pas fabuleuses, mais correct surtout visuellement.
Citer
Shida est aussi bien classé que ça, tu crois..?
Ben Umakoshi n'est plus chez la Toei depuis des années (depuis la fin d'Omega, il n'a même plus du tout bossé pour le studio), Hironori Tanaka idem(enfin, il a fait un peu de key animation sur Crystal).
et Shida est vraiment un monstre quand il veut et il a un avantage, il est le seul animateur animateur du studio a bosser sur toute les licences(One Piece, Precure, Dragonball, Toriko, Digimon, Ring ni Kakero, sailor moon Crystal, Omega...).
le travail qu'il a fait que je prefère:
Normal | Large

et celui là viens en 2
Normal | Large

Il est aussi le seul animateur ayant son niveau d'experience avec Naoki Tate a toujours faire de l'animation clé, les autres faisant maintenant de la direction de l'animation(et Tate a passé tellement de temps sur One piece et sous la direction et Mamoru Hosada qu'il sait plus faire autre chose que du One Piece, ses travaux sur Dragonball super ont été très mal reçu à cause de ses corps caoutchouc, ses deformations cartoon et sa simplification extreme des traits au profit des mouvements)
A l'heure actuelle c'est clairement le n°1 du studio
Citer
Mais Higurashi, c'est pas juste une adaptation verbatim du jeu vidéo..? (Qui est sorti sur Steam récemment, je crois...)
Le jeu n'est qu'une visual novel sans aucune CG avec des personnages dessiné par quelqu'un ayant autant de talent qu'un élève de primaire en plus.
Bref sans une bonne mise en scène et une bonne bande son, ça aurait put être catastrophique ou au mieux oubliable.
D'ailleurs l'adaptation de la saison 1 avait fait des grosses coupes et s'était attardé sur certains éléments pour favorisé le rythme et l'ambiance.
Au point que l'auteur du jeu a imposé un arc bonus dans la saison 2 qu'il a écrit pour mettre ce qui avait été coupé (arc considéré comme necessaire par les puriste du jeu, mais paraissant HS pour les autres)
Et d'après ce que j'ai compris, c'est une critique récurrente sur toute ses adaptation que font les puristes de l'oeuvre d'origine(les fan de l'original disent toujours qu'on comprend rien à l'histoire à cause de ses coupes dans celle ci alors que ceux connaissant pas l'original comprennent très bien)
et elle a aussi des truc de mise en scène typique, particulièrement une façon de deformer les visages de façon grotesque pour la folie ou l'horreur.
Beaucoup avait mis ça sur le dos du budget ridicule pour Higurashi, mais elle areommencé à la fin de la saison 3 de Crystal
Normal | Large
Citer
Honnêtement, à part dans une ou deux scènes, je n'ai jamais senti l'influence de Yama sur les films 10 et 12... Sur le 8, un peu plus, pas dans l'animation, mais simplement dans le fait que ce soit le premier film de DBZ "full length"... (un peu comme Abel, à l'époque.)
Sur le 8 et le 12 pourtant, je trouve que c'est flagrant que c'est du Yamauchi, j'ai aussi envie de dire qu'on voit aussi sa patte sur le 9 et le 13 qu'il a supervisé sans réaliser(surtout le 9).
C'est principalement en voyant le travail de Nagamine sur Precure(donc du Yamauchi plus dynamique et musclé) que j'en ai vraiment prit conscience.(même si sur le 8, le 9 ou le 12, j'avais toujours senti sa patte)
On retrouve plein d'element vraiment typique du DBZ de Yamauchi, par exemple la boule de feu dans le ventre et l'impact décalé d'une seconde ou 2.
Après, le film 8, on remarque aussi son style grace à un thème qui lui est cher, le desespoir. Tout comme Seiya est desespéré et erre dans Abel et Tenkai, dans Broly, Vegeta succombe au desespoir.
par exemple, là, très dur de pas penser aux Film DBZ réalisés ou supervisés par Yamauchi.
Normal | Large

Pages: [1] 2 3 ... 14